3ÈME ŒIL

2017 - SPECTACLE MAGIQUE ET PHILOSOPHIQUE - À PARTIR DE 7 ANS - DURÉE 60 MN

PRIX SPÉCIAL DU JURY - FESTIVAL LA ROUTE DU SIRQUE - NEXON 2019

Les hommes se trompent quand ils se croient libres ; cette opinion consiste en cela seul qu’ils sont conscients de leurs actions et ignorants des causes par lesquelles ils sont déterminés.
— Spinoza
ILLUSTRATION DU 3ÈME ŒIL - RENÉ DESCARTES

ILLUSTRATION DU 3ÈME ŒIL - RENÉ DESCARTES

Au-delà du spectacle et du spectaculaire c’est une rencontre avec le public, au plus près de lui et de son ressenti quant à l’art de la manipulation. La manipulation, est l’arme maîtresse du magicien. Manipuler c’est tenter de prendre le contrôle par une stratégie déterminée mais c’est aussi au sens littéral prendre par la main.

Techniquement parlant : place à l’épure : une table, une chaise, un écran, une caméra permet aux spectateurs de scruter les manipulations d’objets ou de cartes dans les moindres détails.

Le spectateur est au cœur du processus de création. Une magie rapprochée et interactive puisque les spectateurs privilégiés participent tour à tour aux expériences.

Scorpène convoque tour à tour la chance, le hasard, il révèle quelques secrets de son parcours de magicien. De la magie traditionnelle qui lentement bascule vers de la magie mentale, le tout ponctué d’anecdotes personnelles, de réflexions philosophiques et d’humour bienveillant.


Serions-nous dotés d’un troisième œil ?

Un sixième sens qui permettrait l’accès à un monde invisible et pourtant bien tangible ?


Vous le saurez bientôt, si vous venez à la rencontre de Scorpène, les yeux dans les yeux...

 
PRÉCIS COMME UNE HORLOGE SUISSE, SUBTIL SOUS DES AIRS DÉCONTRACTÉS, ON EST RAVI !
— NATHALIE SIMON - LE FIGARO

… LA PRESSE EN PARLE …

Le mentaliste revient à la Scala Paris avec un nouveau spectacle bluffant. Avec ce nouveau spectacle, “3ème œil”, après “Réalité non ordinaire” (2010) et “À l’envers” (2013), Scorpène poursuit son voyage extra-ordinaire. En toute simplicité, sans musique ni effet spectaculaire. Précis comme une horloge suisse, subtil sous des airs décontractés, il lève le voile sur un univers qui échappe au commun des mortels. “Tout n’est qu’illusion” pourrait être sa devise.
— NATHALIE SIMON, 22 JANVIER 2019 - LE FIGARO
Attention, cet homme est dangereux tant il est capable de convaincre les plus sceptiques. On peut, en effet, tenter de résister à la magie des cartes. Mais quand Scorpène improvise des séances d’hypnose collective et déchiffre en temps réel des rébus improbables, on reste les bras ballants et l’esprit en déroute. 
— LA VOIX DU NORD
C’est un spectacle d’une très grande finesse et d’une grande simplicité du fait de la seule présence de Scorpène sur scène. Un artiste qui est bien plus qu’un artiste. Scorpène suit son parcours avec ce nouveau spectacle et on l’accompagne avec plaisir. Le résultat est efficace : on en ressort troublé, amusé, bousculé également.
— AU BALCON THÉÂTRE CRITIQUE
Pari gagné pour Scorpène : on ressort avec encore plus de doutes qu’en arrivant. Mais, assister une deuxième fois au spectacle permettrait, peut-être, de lever le voile sur certaines interrogations qui demeurent. Vous avez toujours rêvé de connaître les secrets des magiciens et percer les mystères de leurs tours ? Allez voir Scorpène à La Scala qui vous livrera un début de réponse... à moins que ça aussi, ça ne soit qu’illusion.
— SORTIR À PARIS CRITIQUE
 

Remerciements : Pierre Richard - Xavier Belmond - Pierre Guedin - Benjamin Revillion